L’ÉMEUTE

L’ÉMEUTE – L’histoire

Le 17 mars 1955, une bombe éclate sur la glace du Forum…

Quelques jours auparavant, le 13 mars, à Boston, c’est une mêlée qui éclatait sur la glace. En troisième période, LA LÉGENDE a maille à partir avec un adversaire qui l’a atteint au visage avec son bâton sans être puni, l’arbitre l’a échappé. Le Rocket, reconnu pour son caractère bouillant, est aussi sur le bord de l’échapper!

Les esprits s’échauffent et dans l’escarmouche, un juge de ligne tente de maitriser la situation mais alors qu’il retient le No.9 du bleu blanc rouge, son belligérant, le jaune, en profite pour le frapper. Le Rocket réussit finalement à se défaire, se retourne et frappe… l’arbitre!

Trois jours plus tard, le 16 mars, M. Campbell, président de la ligue à l’époque, suspend le Rocket pour le reste de la saison et les séries de détail. Du même coup, on réduit de beaucoup les chances du CH à remporter la coupe. Au dire de tous, sans LA LÉGENDE, la saison est terminée!

Pendant ce temps, son adversaire, le Bruins instigateur de ce brasse-camarade, est blanchi! Cette injustice envers l’idole du peuple ne passera pas sous silence et le peuple se révoltera. La suite marquera notre histoire…

Le 17 mars, jour de la Saint-Patrick, M. Campbell, malgré des menaces, se présente quand même dans les estrades au match suivant à Montréal. S’en était trop pour les partisans qui voyaient dans ce geste beaucoup d’arrogance. La colère augmente. Les fans lui lancent des tomates et on veut faire de la soupe Campbell! Plus encore, une bombe éclate sur la glace du Forum!

Oui, oui, une bombe lacrymogène sur la glace! On arrête le match et les gens sont évacués à l’extérieur où des milliers de manifestants brandissent déjà les pancartes anti-Campbell et pro-Maurice. Le mixte des deux à l’effet d’un cocktail molotov.

Mais pourquoi tout ce branle-bas de combat? Il faut comprendre que le Rocket était l’inspiration du peuple français dans un climat social difficile. Dans les années 50, Montréal était dominé par la bourgeoisie anglaise et là, Campbell, le bourgeois, s’attaquait à celui qui sur la glace défendait soir après soir l’honneur des canadiens français. Si un adversaire avait le malheur de le traiter de “frog”, l’habitant venait à la défense de toute la nation avec ses poings et son bâton.

Bref, en ce jour de mars 1955, le hockey était bien plus qu’un jeu, il passait au niveau politique et à l’extérieur du Forum, c’est L’ÉMEUTE!

Oui oui, une émeute pour un joueur de hockey! Les militants fracassent des vitrines, pillent et brûlent les commerces, renversent des voitures.. la Ste-Catherine est en feu ! Les autorités en place n’y peuvent rien. La population se révolte contre cette injustice envers leur idole! L’épisode ne prendra fin seulement le lendemain quand LA LÉGENDE intervient à la radio et lance un appel au calme.

Si le Rocket dit que c’est terminé, c’est terminé!

Pour plusieurs historiens, L’ÉMEUTE marque l’éveil des canadiens français, le début de la révolution tranquille et de la montée du nationalisme des années 60 au Québec. Aujourd’hui, plus de 60 ans plus tard, que l’on le veuille ou non, cette histoire donne encore des frissons! Et avec raison, il s’agit du moment le plus marquant dans l’histoire des Habitants.

L’éveil d’une nation, c’est L’ÉMEUTE!

514-912-7710

info@lachambremicrobrasserie.com